INTERVIEW AVEC Rashady

 «Le nouveau visage de la musique africaine »

 

 

Publié le 14 mars 2016

 

 Rashady est un artiste togolais vivant à Munich (Allemagne).

 

 

 

Qui est Rashady?

 Rashady est un jeune artiste, compositeur, beatmaker résidant en Allemagne où il vit avec ses parents de l’ethnie kotokoli (Tem) de la région centrale du Togo. De mon vrai nom Rachad GOBITAKA, je suis né le 26 mars 1992 au Gabon. J’ai passé mon enfance en Allemagne ensuite au Togo.  Rashady se définit déjà comme le nouveau visage de la musique africaine. Un nouveau genre musical à forte tendance urbaine, à résonance techno fusionnée avec des paroles séquentielles qui se fondent sur le rythme rap. Cette passion pour le rap remonte à son enfance. Ayant grandi dans la rue, il a fait ses premiers pas de rap à l’âge de 10 ans puis à 15 ans avec des free-styles dans la rue, bien évidemment aussi sur les bancs d’écoles. En dehors de la musique, Rashady est étudiant et aussi commerçant. Rashady est un artiste Afro - Hip-Hop et Rappeur avec des paroles en français.

 

Pourquoi Rashady comme nom de scène?

Parce que déjà mon nom à l'état civil, c'est Rachad donc imagine que j'ai juste changé le C par S et juste ajouté Y à la fin et ça donne RASHADY. 

 

Quels sont vos influences musicales?

Afrobeat, Trap, R&B, Soul.

 

Comment avez-vous débuté votre carrière?

J’ai débuté ma carrière sur les bancs par des poèmes et des petits freestyles.

 

D'où est venue cette envie de faire la musique?

Mon envie de faire la musique venait des artistes comme 50 Cent (G.UNIT), DMX, Coolio, Michael Jackson, 2Pac et B.I.G.  Quand je les ai bien saigné (découvert, écouté, jargon musical, ndlr); c'est là je me suis dit « moi aussi, je veux faire de la musique ».

 

Quelle a été la réaction de vos proches quand vous vous êtes professionnellement lancé dans la musique ?

Quand je me suis lancé dans la musique, aucun membre de ma famille ne le savait. C'est par les télés et par les radios qu’ils ont appris que je fais de la musique. C'était en 2010 quand j’avais sorti mon premier clip "I Don't Care" feat Dirty Young Dogg qui était passé sur les chaines togolaises.

 

Dans la musique, qui sont vos modèles?

Les artistes que je prends comme des modèles sont Yemi Alade (Nigeria), Ciara (Usa), Tinashe (Usa), Wiz Khalifa (Usa), Yg (Us) Booba (France) et qui m'influencent : 50 cent, Jeezy, 2 Pac & B.I.G, (Usa), Mac Tyer, Booba, Rohff (France), Dbanj, P-square, Timaya (Nigeria), Castro, Afori Amponsah (Ghana).

 

Comment enregistrez-vous vos sons?

Parfois, c'est l'instrumental me donne des inspirations, parfois pas. Mais pour tous mes sons, j'ai l'habitude d'enregistrer le refrain premièrement et après, j'écris les couplets parce qu’en écoutant les refrains à chaque fois, cela me donne des inspirations de fou (bonne inspiration, argot, ndlr). Moi, je suis habitué à écrire mes sons sur mon portable. J'ai presque de 100 prods sur mon portable. Comme j'ai toujours mes écouteurs, donc j’écoute à chaque fois où je suis que ça soit dans le bus, le train ou la voiture. Je peux vraiment te dire que je suis un artiste de fou et que tu ne peux pas imaginez. C'est seulement le succès qui manque sinon, (il jure) sur la vie de ma mère, j'ai plein de tueries à venir bref c'est Dieu qui décide.

 

 Quelles sont vos motivations dans la musique & dans la vie?

 Mes motivations dans la musique, ce sont les soutiens des gens, les messages que je reçois énormément par Facebook et WhatsApp. Ils me rendent plus fort, et c'est pour ça á chaque nouveau son ou nouveau clip.  Je veux monter le level (niveau, ndlr).

 

Semblerait-il que vous soyez beatmaker? Quelle est votre situation dans la musique?

Oui, je suis un beatmaker, je compose mais je n’ai pas l'habitude de faire la musique seulement sur mes prods. J’aime aussi travailler sur les prods des autres beatmakers. Même malgré que Kanye West soit un beatmaker, cela ne lui empêche pas de chanter sur la prod de Timbaland. Il faut se mélanger peu dans la musique pour obtenir des différents univers.

 

 Où en ait-on avec le binôme que vous formiez avec Fawozan? Puisqu'on vous a connu ensemble.

 Le binôme de Fawozan et moi, c'était une mixtape commun de "BORN 2 SHINE". Mais pas que ça, on est aussi comme des frères, on se donne des conseils. On fait la musique ensemble. La mixtape qu'on a fait ensemble nous as apporté pas mal de visibilité grâce à cette mixtape. Il y a eu vraiment pas mal de gens de mon côté qui l'ont découvert et su qui est Fawozan. De son côté aussi pareil. Donc, on ne regrette pas de la faire.

 

 Que se cachent derrière la Persévérance Music & Shady World Music?

 Shady World Music était ma propre structure mais ça n'existe plus. Maintenant, c'est Persévérance Music. C'est une structure créée par moi-même mais il n’y a pas que moi qui la gère. Il y a deux personnes de mon entourage qui la gèrent aussi déjà. Même á la base, les gens m'ont connu un peu plus grâce à mes séries mixtapes qui s'appellent LA PERSÉVÉRANCE dont "La Persévérance Vol1" est sortie en 2013 et "La Persévérance Vol.2" est sortie en 2014. Les prochaines séries arrivent. Je devrais sortir "La Persévérance Vol.3" en 2015 mais j'ai voulu prendre du recul parce que je voulais me mettre à fond sur mon 1er album "PROGRESSION" qui sortira cette année, Incha Allah (qu’il plaise à Dieu, arabe, ndlr).

 

Vous vous êtes fait connaitre à travers des mixtapes. Pourquoi cette stratégie?

Parce que je voulais me faire connaitre avec des mixtapes car c'est important de le faire. En tant qu'un artiste, je pense. En tout cas, moi, je ne voulais pas sortir un album directement comme ça. Les gens m'ont connu grâce à mes mixtapes "La Persévérance Vol.3" est déjà en préparation.

 

Quels sont vos rapports avec les artistes du pays et de la diaspora?

(Rires) Bon déjà, je suis un artiste qui ne se mélange pas trop. Il y a plein de gens qui ont fait cette remarque et me posent la même question. Déjà des featurings,  je fais très peu. Sinon les artistes de la diaspora avec lesquels je m’entends bien sont B- Singer, artiste togolais vivant en Italie ; Allone, ex membre de Toofan vivant en Suède ; SMB, aussi un artiste togolais vivant ici en Allemagne bien précisément à Mainz ; FawozanSir T. Ceux du pays : Alister GBlack TOmar BJon Dho Laden GuenAs2pic ROA,  John KederKing's, la team LSS (Luck System Squad)...

 

Quels sont vos sources d'inspiration?

Je suis inspiré de la musique américaine et de la musique africaine. Avec ça, je le fais à ma sauce.

 

Quelles sont les scènes que vous avez déjà écumées?

À Hambourg, j'ai déjà fait 3 concerts, ce sont des concerts qui regroupent quelques artistes et sont organisés par Dj Dally. En 2011,  j'ai participé à un concert à Hambourg avec des artistes comme Omar BChristelle JohnsonCharl’OzzoMirlinda… Le 28 Avril 2012  j’étais au concert de l’indépendance à Hambourg avec des artistes comme AlloneToto PatrickEsse Atohoun etc. Et en 2014 concert à Hambourg avec des artistes comme Richard FlashSir TJe n’ai pas encore participé à beaucoup de scènes mais pour cette année, il y a pas mal de scènes qui sont prévus. 

 

Quelles sont les critères de votre collaboration avec un artiste?

C'est de faire un Hit. Faire une collaboration, c'est apporter quelque chose de plus haut. Mes choix des featurings sont très particuliers. Je ne dois pas forcement faire une collaboration avec un artiste qui a la même vision que moi. J'aime faire des collaborations avec différents artistes de différents univers pour apporter quelque chose de haut niveau. Moi, j'aime faire des collaborations avec des chanteurs du R&B parce que j'apprends quelque chose d'eux. Si je choisis un tel artiste, c'est parce que je vois qu’en faisant quelque chose avec ce dernier, ça apportera du nouveau. Sur mon album, les featurings que j'ai faits sont seulement avec des chanteurs. Il n’y a qu'un seul rappeur sur l'album que j'ai invité. Il y aura 3 ou 4 collaborations de différents univers sur mon premier album PROGRESSION. C'est un album bourré de hits (chansons à succès, ndlr). Je vous assure que chaque titre a son message et sa vibe (mélodie dansante, ndlr).

 

Venons à l'album Progression. Que nous réserve-t-il? Et quels sont les principaux messages ?

C’est un album qui parle de tout. Un album de différentes couleurs musicales. C'est un album qui est á la hauteur du titre Progression. Il y a des sons Afrobeat, R&B, Trap de différents univers. Il y a des sons que tu pourras écouter pendant des années. L'album a plein d'avenir. On espère que ça marche Incha Allah.

 

Pourquoi avoir attribué le nom Progression à l'album?

Progression, parce que quand j'ai débuté ma carrière en 2010 et que vous écoutiez ce que je faisais avant comme musique, les gens vont dire que c'est nul, c'est de la merde. Parce que je n’avais pas le même flow, les mêmes techniques et la plume que j'ai maintenant. C'était quand j'avais sorti mon premier clip "I Don't Care" en featuring avec le rappeur russe qui rappe en Anglais. Avant ça, j'avais sorti mon premier son qui s'appelle "Dans mon cerveau" produit par Omar B en 2010. Progression. Parce que maintenant, j'ai une vision de fou, une inspiration incomparable. Quand l’album sortira, beaucoup vont retourner leurs vestes. Ça, c'est sûr. Mes proches qui ont déjà écouté une partie de l'album, le disent aussi souvent.

 

Qu'est ce qui fait la particularité de Rashady?

Rashady est un artiste persévérant qui persiste dans malgré les difficultés rencontrées, il fait la différence. Il a tout ce qu'il faut pour être un artiste. Mes styles musicaux sont Afrobeat, Trap, R&B.

 

Une petite histoire sur votre parcours musical.

Depuis le début de ma carrière, je n’ai pas cessé de bosser. Je suis presque chaque jour en studio. Je prépare toujours des HITS. L'album est presque bouclé et je suis déjà sur le 2ème album. J’ai déjà 5 morceaux enregistrés.  J'ai 4 mixtapes et 1 EP en actifs et là le premier album Progression arrive.

 

Quelle vision avez-vous pour le Togo?

La musique togolaise a de l'avenir. Les artistes ont évolué dans tout. Que ça soit dans les clips, son etc... Mais la musique togolaise avancera, si les gens ou les promoteurs arrêtent de mettre seulement les artistes qui ont de la lumière à l'heure actuelle. Ils doivent savoir qu’il y a des artistes qui ont du talent mais ils ne sont pas soutenus. Je dis celparce que je vois les promoteurs des sites ne parler que des artistes qui font du buzz. Ce n'est pas normal, pas bien du tout. Il faut que ça change. Ce n’est pas parce qu’actuellement c'est Lil Wayne qui fait du buzz, donc, on partage à chaque fois Lil Wayne, c'est l'un des défauts de la musique togolaise. Regarde au Ghana, au Nigeria, ils se partagent que tu sois célèbre ou pas. Ils se partagent et pourquoi pas nous, les togolais? Le togolais aime faire la grosse tête. J'ai fait une remarque sur quelques artistes togolais. Quand ils ont un petit succès, c'est fini pour eux, ils ont pété. (Rires) Mais ce n’est pas la fin du monde. Moi, si j'étais à leur place, je vais mettre des talents en avant. Je jure sur la vie de ma mère : PERSEVERANCE MUSIC va épauler pas mal de talents dans l'avenir bref  To bitch continued. (Rires).

 

Quels conseils pourriez-vous donner sur l'Europe aux jeunes potentiels candidats à l'immigration?

Qu’ils ne se mettent pas seulement dans leurs têtes que l’Europe, c'est seulement là où il y a l'avenir et la richesse En Afrique aussi, il y a de la richesse. Il y a de l'argent. En Europe, il y a aussi la souffrance comme en Afrique.

 

Êtes-vous un cœur pris?

(Rires). Je suis pris par beaucoup de choses. (Rires)

 

Quels conseils aux jeunes passionnés de la musique?

Qu'ils croient en eux. Qu’ils ne lâchent jamais l'affaire. Qu’ils ne doivent pas écouter ce que les gens disent. Qu'ils gardent la foi, la force.

 

Quel est votre idéal?

La musique et la foi parce que quand on a la foi, tu peux être contre tous.

 

Vivez-vous de la musique?

Je vis de 45% de ma musique et je suis fier mais ils ne savent pas. Je suis hôtelier d'un grand Hôtel Allemand. Et à coté, j'ai aussi quelques business que je fais.

 

Votre coup de gueule

Je déteste l'hypocrisie, l'ingratitude, l’envie, la jalousie, la trahison et le mensonge.

 

Votre coup de cœur

Plus de succès, pouvoir enfin réaliser nos rêves et de vivre plus de ma musique.

 

En tant qu'artiste, quel est votre but?

Mon but, c'est de conquérir le monde. Faire danser tout le monde. Faire vibrer les gens.

 

Comment vous vous voyez dans 5 ans?

Humm. Dieu seul sait ça. (Rires)

 

Vos plats préférés

J’ai trop de plats préférés. N’en parlons pas. (Rires) J’aime Kom avec la sauce de Tomate, l’'igname avec Haricots etc. Il y en a plein.

 

Où sera disponible l'album à la sortie?

En Afrique et en Europe mais on peut faire la sortie au Togo. En physique et sur les plateformes de téléchargement iTunes, Amazon, Deezer, Google Play, Tidal etc.

 

Vos mots de fin

 Minakokari veut dire merci à ceux qui me soutiennent depuis le début et qui me suivent et qui ne cessent pas de me soutenir. Énormément merci à tous mes fans, mes supporteurs et merci aussi à ceux qui font semblants. 

 

 

 

Suivez l'actualité de l'artiste dès maintenant 

Facebook : https://www.facebook.com/rashadyofficiel/?fref=ts&__mref=message_bubble

 

Twitter https://twitter.com/Rashady228 

 

Instagram https://www.instagram.com/rashadymusic/

 

Chaîne officielle Youtube : https://www.youtube.com/user/MrRashady/videos

 

Chaîne Vevo : https://www.youtube.com/user/RashadyVEVO

 

Soundcloud https://soundcloud.com/rashady

 

 

 

                  Interview réalisé par Toussaint Abbey